"Madame Caroline"

Vous ne le savez sans doute pas, mais le 3ème petit cochon était une fille.



Nouvelle création

 

"Madame Caroline"

 

Faisons aujourd'hui toute la lumière

sur celle qui est une grande femme oubliée des histoires.

Bêtement, on la met à la cuisine.

C'est mal connaître son sens de l'esquive... et du rythme.

C'est pourtant bien elle, et son caractère - devenu célèbre - qui a sauvé ses frères !

 

Le Loup, lui, il s'en souvient encore. Au point d'en devenir végétarien.

 

Pour un comédien, avec Kamishibaï, Ukulélé, batterie de cuisine et une marionnette.

Merci à :

Fred Monnier, « La chaise à porteur » et ses précieux conseils, Barbara Mornet pour nous sauver, toujours quand il faut, Mathilde Brette pour les costumes, Judith Dubois pour son expérience qui fait naître les marionnettes, Guillaume Bales, Cie La Folle Allure pour la structure, Yann Dégruel pour son œil expert, sa patience, ses dessins,
Philippe Petiot pour ses photos.

&

Jean Yves et Christine pour la peau du cochon et l'expérience, Airelle pour ses personnages, Domitille pour ses idées et sa lecture, Jules et Illiane pour leurs yeux d'enfants tout neufs,
Marie Angèle pour la robe de la Caroline.

 

Avec le soutien de :
Centre culturel, Livron
Théâtre de la Courte Échelle, Romans
Le Labo, Pont de Quart
MJC Chateau Vert, Valence

 

Les coulisses du spectacle:

Caroline suit des cours de batterie :